Archives pour la catégorie Activités Wixx

Avant goût du DVD du jamboree

Raphaël Thibault de l’équipe vidéo du jamboree, vous propose un petit aperçu de ses images avec un montage qui donne envie d’y retourner.

Publicités

Connaissez-vous le programme sans trace?

Grâce à la générosité du Programme Eau Bleue de la Fondation RBC,  un atelier Sans Trace Canada  visant à la protection de l’eau et la nature sera suivi par 300 scouts cette année au jamboree. Ils ont appris les sept principes du sans trace et les ont mis en pratique lors de leurs excursions.

Sans trace est un programme national et international conçu pour aider les adeptes du plein air réduire leur impact lorsqu’ils s’adonnent à la pratique d’activités telles la randonnée pédestre,  le camping, le pique-nique, la raquette, la course à pied, le vélo, le canot, l’équitation, le ski, l’escalade, etc. Le programme vise à sensibiliser les adeptes du plein air aux techniques qui permettent de prévenir et de réduire la dégradation du milieu naturel. Sans trace se veut un programme axé sur l’éducation et le respect.

LES SEPT PRINCIPES DU SANS TRACE

1. Prépare et prévoit

· Connaît la réglementation et les particularités du lieu visité.
· Se prépare aux intempéries, aux urgences, etc.
· Planifie ses sorties en périodes de faible fréquentation.
· Explore en petits groupes formés de 4 à 6 personnes.
· Remballe la nourriture; réduit au minimum les déchets.
· Utilise cartes et boussole afin d’éliminer l’utilisation de cairns, de rubans et autres marques de peinture.

2. Utilise les surfaces durables

· Recherche les sentiers existants, les dalles rocheuses, le gravier, l’herbe sèche et la neige.
· Protège les berges des cours d’eau; campe à plus de 70 mètres des lacs et des rivières.
· Un bon site de camping se trouve, il ne se fabrique pas. Altérer un site n’est pas nécessaire

Dans les zones fréquentées:
· Utilise les sentiers et les sites de camping désignés.
· Marche en file indienne au milieu du sentier, même s’il est boueux ou mouillé.
· Veille à ne pas étendre son campement. Concentre son activité là où la végétation est absente.

Dans les zones sauvages:
· Disperse le groupe afin d’éviter de créer de nouveaux emplacements de camping ou
sentiers.
· Évite les endroits ayant subi un impact faible et récent afin de ne pas l’endommager davantage.

3. Gère adéquatement les déchets

· Remporte ce qu’il apporte. Inspecte les lieux de halte et de camping; ne laisse aucun déchet, reste de nourriture ou détritus.
· Dépose les excréments humains dans des trous profonds de 15 à 20 cm creusés à plus de 70 mètres de tout campement, sentier ou source d’eau. Camoufle l’endroit après avoir remblayé le trou.
· Remporte le papier de toilette utilisé et les produits d’hygiène.
· Transporte l’eau souillée de la vaisselle et de son hygiène personnelle à 70 mètres de tout ruisseau ou lac et la répand sur le sol. Utilise une quantité minimale de savon biodégradable.

4. Laisse intact ce qu’il trouve

· Préserve notre héritage : ne touche pas aux objets historiques et culturels, les observe.
· Laisse les pierres, plantes et tout objet naturel tels que trouvés.
· Évite de cueillir et de transporter des plantes.
· Ne bâtit pas de structures ou meubles. Ne creuse pas de tranchées.

5. Minimise l’impact des feux

· Emporte un réchaud de petite taille et opte pour une lanterne à bougie pour s’éclairer. Les feux de camp ont un impact irrémédiable sur le paysage.
· Utilise les emplacements qui ont déjà servi, des tôles à feu ou des remblais de terre là où les feux sont autorisés.
· Fait des feux de petite taille en utilisant uniquement du bois mort ramassé au sol et pouvant être brisé à la main.
· Réduit tout le bois et les braises en cendres. Éteint chaque feu complètement et disperse les cendres refroidies.

6. Respecte la vie sauvage

· Observe la faune à distance. Ne suit pas et n’approche pas les animaux sauvages.
· Ne donne jamais de nourriture aux animaux sauvages. Ceci peut nuire à leur santé, altérer leur comportement, les exposer à des prédateurs et à d’autres dangers.
· Protége la faune et sa nourriture en déposant ses rations et ses déchets dans un endroit sûr.
· Est maître de ses animaux domestiques ou les laisse à la maison.
· Évite de déranger la faune durant les périodes sensibles de reproduction, de nidification, lors de
la croissance des petits ou encore pendant l’hiver.

7. Respecte les autres usagers

· Est respectueux des autres visiteurs et soucieux de la qualité de leur expérience.
· Est courtois. Laisse le passage aux autres sur le sentier.
· Quitte le sentier et se poste aux abords de celui-ci lors du passage de randonneurs à cheval.
· Fait halte et campe loin de tout sentier et des autres usagers.
· Évite de parler fort et de faire du bruit; est attentif aux sons de la nature.

http://www.sanstrace.ca/

La survie… vraiment? – Texte du Club Sandwich

La méthodologie intrépides (filles 11 à 14 ans) suggère qu’elles vivent leur parcours scout à la manière de journalistes… C’est pourquoi nous les avons laissé s’exprimer ici!

Voici donc un texte qu’elles ont rédigé suite au 24h de survie qu’elles ont vécu!
_________________________

Quoi de plus plaisant que de chanter, danser, des piqûres de moustiques et une looooongue nuit blanche ! Commençons par le commencement…

Pour atteindre le lieu de survie adéquat, une marche de « 45 minutes » a rendu toutes les filles découragées. Puis arriva le dilemme, quel endroit choisir ? Un ciel ouvert ou la forêt ? Un feu en soirée ou non ?

Bref l’endroit choisi fut la forêt.

En plus de tout ça, arriva un manque d’eau ! Un animateur et deux Intrépides DÉTERMINÉS partirent pour refaire le plein et revinrent 2 heures plus tard.

Malgré les petits pépins, étant des Intrépides incroyables, nous avons passées une soirée inoubliable !

Les Intrépides du 122e Club Sandwich.

 

IMG_2496

Vox Pop 2.0

La meute a testé son ingéniosité : construction de radeau ! Sous un soleil de plomb, nous avons navigué, nous avons ramé et nous avons réussi ! Une baignade bien méritée après tous ces efforts !

-Biche Serviable
205e meute Wontolla

Nous sommes allés à Ottawa aujourd’hui à Pirates Adventure et nous nous sommes déguisés en pirates. Nous avons eu la chance de trouver une carte qui nous a conduit à une clé pour ouvrir un coffre au trésor sur un vrai bateau de pirates! C’était vraiment génial ! Nous avons eu la chance de se baigner et de visiter le parlement et vu le mur des chuchotements. Très belle journée ! Inoubliable !

-Les castors 133e Chaudière Ouest

Nous avons été chasser les grenouilles de toutes les grandeurs et de toutes les couleurs dans un grand étang. C’était malade !!! Ensuite nous avons fait de l’escalade sur un grand mur. Il fait très chaud et on s’amuse beaucoup !

-Les castors 133e Chaudière Ouest

Nous avons eu la chance de rencontrer Marc-André, éclaireur de la 25e troupe du Grand pin de St-Charles Borromée et nous lui avons posé quelques questions ;

Peux tu nous parler de ta dernière activité?
-Nous étions jumelés avec le 75e troupe Chasseurs de dragon de St-Michel des Forges. C’était cool de trouver des azimuts avec la boussole, nous avons été efficace. 

Quelle est ta chanson préféré au jamboree ?l
Les aventuriers

Quelle est ton moment préféré du spectacle d’ouverture ?
-Quand le mur de brique s’ouvre sur un autre monde.

Quelle activité as-tu hâte de faire ?
-La baignade et l’escalade

Astronomie : Perséïdes

Une belle façon de terminer une soirée, c’est d’observer les étoiles. Dans cette activité, les jeunes pourront connaître ce qui se trouve dans notre ciel étoilé comme la formation du système solaire, la couleur des planètes, les constellations ainsi que leurs légendes.
Dans les nuits du 11 au 13 aout, on peut voir les Perséïdes une des plus belles pluies d’étoiles filantes de l’année. Les Perséides sont l’essaim météorique le plus intéressant et le plus dynamique des dernières années. Hier soir, de nombreux jeunes étaient présents sur la grande plaine du camp Awacamenj Mino dans le but d’observer ce phénomène exceptionnel!

dimanche avec les pionniers du 207e groupe St-Ferdinand

Un beau soleil au rendez-vous en ce dimanche au jamboree 2014, le poste pionnier horizon du 207e groupe St-Ferdinand, vous raconte leur journée.

Pendant l’atelier Kayak, nous avons fait plus de baignade que de coup de pagaie. Le soir vers 20h, des éclaireurs, des pionniers et des bénévoles se sont rassemblés sur la plage du Nil pour jouer au volleyball. Un parfait début de jamboree!

Kayak dimanche matin (2) Volleyball dimanche soir