Archives pour la catégorie Programme sans trace

Connaissez-vous le programme sans trace?

Grâce à la générosité du Programme Eau Bleue de la Fondation RBC,  un atelier Sans Trace Canada  visant à la protection de l’eau et la nature sera suivi par 300 scouts cette année au jamboree. Ils ont appris les sept principes du sans trace et les ont mis en pratique lors de leurs excursions.

Sans trace est un programme national et international conçu pour aider les adeptes du plein air réduire leur impact lorsqu’ils s’adonnent à la pratique d’activités telles la randonnée pédestre,  le camping, le pique-nique, la raquette, la course à pied, le vélo, le canot, l’équitation, le ski, l’escalade, etc. Le programme vise à sensibiliser les adeptes du plein air aux techniques qui permettent de prévenir et de réduire la dégradation du milieu naturel. Sans trace se veut un programme axé sur l’éducation et le respect.

LES SEPT PRINCIPES DU SANS TRACE

1. Prépare et prévoit

· Connaît la réglementation et les particularités du lieu visité.
· Se prépare aux intempéries, aux urgences, etc.
· Planifie ses sorties en périodes de faible fréquentation.
· Explore en petits groupes formés de 4 à 6 personnes.
· Remballe la nourriture; réduit au minimum les déchets.
· Utilise cartes et boussole afin d’éliminer l’utilisation de cairns, de rubans et autres marques de peinture.

2. Utilise les surfaces durables

· Recherche les sentiers existants, les dalles rocheuses, le gravier, l’herbe sèche et la neige.
· Protège les berges des cours d’eau; campe à plus de 70 mètres des lacs et des rivières.
· Un bon site de camping se trouve, il ne se fabrique pas. Altérer un site n’est pas nécessaire

Dans les zones fréquentées:
· Utilise les sentiers et les sites de camping désignés.
· Marche en file indienne au milieu du sentier, même s’il est boueux ou mouillé.
· Veille à ne pas étendre son campement. Concentre son activité là où la végétation est absente.

Dans les zones sauvages:
· Disperse le groupe afin d’éviter de créer de nouveaux emplacements de camping ou
sentiers.
· Évite les endroits ayant subi un impact faible et récent afin de ne pas l’endommager davantage.

3. Gère adéquatement les déchets

· Remporte ce qu’il apporte. Inspecte les lieux de halte et de camping; ne laisse aucun déchet, reste de nourriture ou détritus.
· Dépose les excréments humains dans des trous profonds de 15 à 20 cm creusés à plus de 70 mètres de tout campement, sentier ou source d’eau. Camoufle l’endroit après avoir remblayé le trou.
· Remporte le papier de toilette utilisé et les produits d’hygiène.
· Transporte l’eau souillée de la vaisselle et de son hygiène personnelle à 70 mètres de tout ruisseau ou lac et la répand sur le sol. Utilise une quantité minimale de savon biodégradable.

4. Laisse intact ce qu’il trouve

· Préserve notre héritage : ne touche pas aux objets historiques et culturels, les observe.
· Laisse les pierres, plantes et tout objet naturel tels que trouvés.
· Évite de cueillir et de transporter des plantes.
· Ne bâtit pas de structures ou meubles. Ne creuse pas de tranchées.

5. Minimise l’impact des feux

· Emporte un réchaud de petite taille et opte pour une lanterne à bougie pour s’éclairer. Les feux de camp ont un impact irrémédiable sur le paysage.
· Utilise les emplacements qui ont déjà servi, des tôles à feu ou des remblais de terre là où les feux sont autorisés.
· Fait des feux de petite taille en utilisant uniquement du bois mort ramassé au sol et pouvant être brisé à la main.
· Réduit tout le bois et les braises en cendres. Éteint chaque feu complètement et disperse les cendres refroidies.

6. Respecte la vie sauvage

· Observe la faune à distance. Ne suit pas et n’approche pas les animaux sauvages.
· Ne donne jamais de nourriture aux animaux sauvages. Ceci peut nuire à leur santé, altérer leur comportement, les exposer à des prédateurs et à d’autres dangers.
· Protége la faune et sa nourriture en déposant ses rations et ses déchets dans un endroit sûr.
· Est maître de ses animaux domestiques ou les laisse à la maison.
· Évite de déranger la faune durant les périodes sensibles de reproduction, de nidification, lors de
la croissance des petits ou encore pendant l’hiver.

7. Respecte les autres usagers

· Est respectueux des autres visiteurs et soucieux de la qualité de leur expérience.
· Est courtois. Laisse le passage aux autres sur le sentier.
· Quitte le sentier et se poste aux abords de celui-ci lors du passage de randonneurs à cheval.
· Fait halte et campe loin de tout sentier et des autres usagers.
· Évite de parler fort et de faire du bruit; est attentif aux sons de la nature.

http://www.sanstrace.ca/

Publicités